Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 juin 2021 4 24 /06 /juin /2021 10:16
Quelques éléments apaisants dans ce monde de merde ...?
ECOlo REFLEXION DU JOUR

Une mangeoire gratuite et efficace, remplaçable facilement, pour nos ami(e)s oiseaux...

ECOlo REFLEXION DU JOUR

Après le couvert, le logement de nos ami(e)s oiseaux !

ECOlo REFLEXION DU JOUR

Ce troglodyte mignon est ravi de sa trouvaille !

ECOlo REFLEXION DU JOUR
Ré-ensauvager l'équivalent de la surface de la Chine !!! Rien que ça ?
Ce texte montre à quel point nous avons dépassé les limites de non-retour !
Pauvres bébés d'aujourd'hui, qui ne verrons plus nombre d'animaux sauvages plantes et arbres que sur des photos, vidéos ou au mieux zoos !
ECOlo REFLEXION DU JOUR

Une riche idée pour créer une lanterne de jardin résistant au vent !

ECOlo REFLEXION DU JOUR

Une allégorie réaliste de notre "justice". Voyez le gourdin pour les pauvres !

ECOlo REFLEXION DU JOUR
ECOlo REFLEXION DU JOUR
Mon point de vue sur les banques. Image prise à Dijon...
ECOlo REFLEXION DU JOUR
L'éolien sabote les paysages, air connu ...
Que penser du nucléaire qui le sabote tout autant, en ajoutant les pollutions radioactives pour des milliers d'années, pollutions d'autant plus dangereuses qu'on ne les ressent pas, on ne les voit pas !
Partager cet article
Repost0
24 juin 2021 4 24 /06 /juin /2021 09:14

Me voilà révulsé par les agissements de la police à Redon...

Un jeune homme a eu la main arrachée par une grenade !

Ces jeunes faisaient une rave-party, donc une fête, illégale disent les chieurs, certes, mais ils faisaient LA FETE, pas la GUERRE...

Pourquoi les gendarmes ont-ils envoyé gaz lacrymogène grenades assourdissantes (alors que certains disent qu'ils venaient cesser les nuisances sonores ! ) grenades de désencerclement (qui était encerclé ?) et grenades GLI-F4 arracheuses de mains, pieds et vie parfois...

Redon
Redon
Redon
Redon
QUI POURRA EXPLIQUER LE CASSE DU MATERIEL SONO ??? QUI A DONNE L'ORDRE ?
OU SE CACHE CET INFAME ?
Redon
LE VRAI VISAGE DE LA TARTE UP NATION SE DEVOILE UN PEU TROP CES JOURS...
DARMA-NAIN   MA€RON DEMISSION !
Partager cet article
Repost0
12 juin 2021 6 12 /06 /juin /2021 10:55
Nos dirigeants stigmatisent la violence, quand elle s’exerce contre eux ou leurs représentants (forces de l'ordre principalement, les autres peuvent aller se rhabiller, voir l'exemple de l'assistance sociale assassinée semaine dernière, pas un mot des dirigeants, alors qu'on déplace ministres, élus, secrétaires d’État, préfets, gendarmes, par cars entiers pour l'assassinat d'une secrétaire de commissariat !!!).
Les maçons morts sur un chantier sont superbement ignorés, même par les médias nationaux...
tele et violence
Allant dans ce sens, nos programmes télé sont immondes pour la plupart du temps, (seule ARTE sauve la mise), et montrent là encore des flics en permanence, enquêtes, filatures, recherches, poursuites infernales, nos téléspectateurs en demandent-ils tant, ou bien leur bourre-t-on le crâne de force pour les effrayer et les rendre plus cons que nature ???
Des preuves ???? en voici...
tele et violence
tele et violence
Encore ? J'en ai toutes une réserve, facile à constituer... Les programmes en sont bourrés...
Du 5 juin au 11 juin

 

tele et violence
tele et violence
tele et violence
tele et violence
tele et violence

La moisson de la semaine du 12 au 18 juin...

tele et violence
tele et violence
tele et violence
tele et violence
tele et violence
tele et violence

La moisson de la semaine du 19   au 25 juin...

tele et violence
tele et violence
tele et violence
tele et violence
tele et violence
tele et violence
Cette dernière image est édifiante sur la légitimité d'action des "forces de l'ordre" : à 7 sur-équipés casqués bottés armés jusqu'aux dents, sur un manifestant désarmé, voilà la police française en action...
Scandale...
On ne peut plus accepter de telles images ni surtout de telles actions contre nos populations civiles...
Va-t-on vers un régime à la Al Assad le Syrien qui gaze et bombarde ses enfants ?
On n'en est plus très loin ! Ma€ron, regarde les choses en face !!!
tele et violence
tele et violence
tele et violence
tele et violence
tele et violence
tele et violence
tele et violence
Partager cet article
Repost0
20 avril 2021 2 20 /04 /avril /2021 09:13

Toujours cet argument des bouffeurs de Merde contre les "bobos" du Bio... C'est trop cher...

De toutes façons pour beaucoup c'est toujours trop cher, même Leclerc Intermarché et consorts s'en plaignent... Faux argument... La vérité c'est la FLEMME...

Clients sur notre marché local et chez Biocoop, ne consommant que des viandes et légumes et fruits bio et BRUTS, nous comparons souvent les prix (à l'occasion de mes sauts chez Leclerc ou Inter pour mes produits d'entretien, les seuls produits que j'achète en GS) et que nos achats en bio sont SOUVENT pour ne pas dire TOUJOURS moins chers que les prix GS.

MAIS il faut éplucher, cuisiner, préparer, ce qui nous prive effectivement d'une partie de notre temps de cerveau disponible pour la Sainte Télé... Comme disait Jean Ferrat, il faut assumer ses choix, et savoir si l'on préfère bouffer de la merde quitte à en crever, MAIS se gaver de TF1 et F8 Hanouna, ou s'offrir une vie plus saine et moins conne... Sur la connerie on n'a guère le choix, non ?

Je reviens à ce coup de gueule, une exception, les femmes seules avec enfant(s) qui n'ont vraiment pas le temps de cuisiner...

 

Partager cet article
Repost0
7 avril 2021 3 07 /04 /avril /2021 16:52

Dans le vaste monde, on sait que les Dieux sont multiples, aussi dans le Temps long, pensons aux Dieux grecs sur leur olympe et aux dieux romains qui en sont inspirés, au Dieu Soleil en Egypte, au Dieu Soleil encore chez les Incas, aux Dieux incarnés dans des animaux chez certaines peuplades africaines, et chez les Indiens d’Amérique...

Que penser de cette diversité ?

De tout évidence,

les Dieux sont une invention des Hommes,

tout simplement.... Tous les dieux, y compris Jésus...

 

Partager cet article
Repost0
3 mars 2021 3 03 /03 /mars /2021 10:06

Non le nucléaire n'est pas la solution à moyen terme pour lutter contre le réchauffement climatique

Selon le site : https://usbeketrica.com/fr/non-le-nucleaire-n-est-pas-la-solution-a-moyen-terme-pour-lutter-contre-le-rechauffement-climatique

Extrait le plus significatif :

Selon un rapport du World Nuclear Industry Status Report (WNISR) publié en septembre 2019, le coût de l’énergie nucléaire sortant d’une nouvelle centrale varie entre 112 et 189 dollars le mégawatt/heure (MWh), alors que celui du solaire varie entre 36 et 44 dollars, et que celui de l’éolien oscille entre 29 et 56 dollars. Le dernier rapport de la Cour des Comptes concernant le coût de production du MWh électrique par l’EPR de Flamanville confirme cette fourchette, de même que le prix de vente des MWh électriques de l’EPR d’Hinkley Point.

De fait, aujourd’hui, l’argument du prix avantageux de l’énergie nucléaire ne paraît plus tenir  face aux coûts exorbitants que demandent l’entretien et la rénovation des anciennes centrales, ou ceux liés à la construction de nouvelles centrales. Même leur coût d’exploitation a augmenté de 23% sur les dix dernières années.

L’EPR ou l’histoire d’un fiasco

Pour ce qui est du futur de la filière, les projets pharaoniques ne cessent de déraper en termes de coûts. Que ce soit en Angleterre, en Finlande ou en France, les chantiers d’EPR s’embourbent. En Angleterre, après Toshiba, Hitachi abandonne son projet d’une nouvelle centrale nucléaire. Sur six projets prévus, trois sont arrêtés et deux en mauvaise passe. EDF est l’un des derniers acteurs en lice. Les acteurs de l’énergie ne trouvent plus de rentabilité dans la construction de nouvelles centrales nucléaires. À Flamanville, la date d’inauguration initialement prévue, 2012, est repoussée à 2023 et le coût initial de 3,3 milliards d’euros a explosé pour s’élever aujourd’hui à… 19,1 milliards d’euros. Où s’arrêta-t-on ?

Dans ce contexte, difficile de croire que l’énergie nucléaire à encore de beaux jours devant elle. Quel politique voudra soutenir de tels projets ? Est-ce raisonnable d’imaginer que l’on va construire six à dix EPR pour remplacer certains réacteurs aujourd’hui en fin de vie ? Pourrait-on relancer le business de la pellicule à l’ère du numérique ? Certainement pas.

Certes, il est important de maintenir les centrales actuelles en activité le temps de réaliser la transition énergétique. Mais miser sur la construction en masse de nouvelles centrales nucléaires pour lutter contre le réchauffement climatique semble très hasardeux, cela d’autant plus que les déchets radioactifs ne cessent de s’accumuler.

Partager cet article
Repost0
1 février 2021 1 01 /02 /février /2021 09:51

Texte du mail envoyé à diverses Chambres d'Agriculture en France (Calvados, Manche, Drôme, Jura, etc)

Bonjour, Je viens d’accéder sur le site (http://produirebioenbretagne.fr/le-cahier-des-charges/) au Cahier Des Charges (CDC) pour les productions laitières en bio...

Je suis surpris de ne voir aucune mention concernant la qualité des espèces végétales constituant la pâture des animaux produisant le lait... On peut donc faire du lait étiqueté bio en labourant son herbage et en le remplissant de ray-grass en guise de menu pour les animaux, et prétendre produire avec ce liquide du camembert ou autre fromage bio ?

 

La biodiversité végétale est au centre des qualités organoleptiques des lait et grands fromages (roqueforts, comté, munster, beaufort, époisse, etc) : comment concilier alors des prairies artificielles avec des productions bio ? Merci de vos éclairages... Bernard Pothier

 

Suite à ces mails, seule une chambre d'agriculture à répondu, celle de la Manche, pour confirmer mes dires, les CDC pour le bio devraient bien être enrichis dans le sens de la biodiversité végétale...

Partager cet article
Repost0
14 novembre 2020 6 14 /11 /novembre /2020 10:48

Nadine mon épouse me faisait remarquer que le cancer tue chaque jour environ 436 personnes... A peu près comme le COVID... (157 000 / 360 )

Pourquoi ce déchaînement de mesures contraignantes contre le COVID alors qu'on ne fait (presque) rien contre le cancer, si ce n'est de tendre la sébile chaque année...

https://www.e-cancer.fr/Professionnels-de-sante/Les-chiffres-du-cancer-en-France/Epidemiologie-des-cancers/Donnees-globales

 

 

COVID vs CANCERS en France : 2 pandémies, 2 attitudes

C'est d'autant plus étonnant que l'on sait quelles mesures prendre pour réduire très fortement ces chiffres...

Interdire la chimie dans les champs, les vergers, les maraîchages, passer au bio, on sauverait ainsi la vie à 300p/j en première approximation, on créerait des milliers d'emplois non délocalisables... sans compter les milliards d'insectes, oiseaux, animaux, plantes qui constituent (encore un peu) notre biodiversité, si indispensable à notre vie...

On pourrait aussi transformer les transports pour limiter les cancers du poumon, développer les pistes cyclables, inciter à l'usage du vélo, aux voyages courts, en Europe, qui dispose de tas de lieux chargés de richesses patrimoniales, artistiques, naturelles... Halte aux voyages à l'autre bout de la planète...

Rénover les logements et les normes de construction, INTERDIRE le chauffage électrique qui est une aberration en soi, pour réduire drastiquement les factures énergétiques et notre dépendance aux fournisseurs de gaz pétrole et uranium...

Mais non, seul le COVID agite nos énarques, comme les taureaux dans l'arène, ils ont trouvé leur chiffon rouge...

 

COVID vs CANCERS en France : 2 pandémies, 2 attitudes
Partager cet article
Repost0
12 mai 2020 2 12 /05 /mai /2020 09:03

La logique défaillante de la prévention

 

L'épisode du Covid que l'on vient de vivre a permis de mettre en évidence une des plus énormes failles de logique dans nos organisations visant à la prévention des catastrophes.

 

Dès 1995 Sara E. Davies écrivait, sous couvert de l'OMS, à propos du RSI (Réglement sanitaire international) qu’une révision était nécessaire pour prendre « en compte la menace posée par la propagation internationale des maladies nouvelles et réémergentes3 ».   Article de l'OMS (Insistez si vous voulez accéder à cette page)

 

Dans le Monde en 2005 toujours ce cri d'alerte et plaidoyer pour une organisation des États contre ces risques nouveaux. Article du Monde et de l'OMS

 

Après les épidémies de SRAS (Syndrome respiratoire aigu Sévère), H5N1 (grippe aviaire), H1N1(Grippe porcine), Ebola etc de ces dernières années, l'OMS s'est émue de ces nouvelles menaces, et après avoir désigné un groupe d'experts pour proposer des solutions correctives et préventives à ces menaces, a édité dernière version en 2007 des recommandations pour le monde entier... Y COMPRIS LES ETATS UNIS...

 

Il y était question déjà au chapitre des causes de déforestation, dégel de permafrost, proximité de plus en plus forte des humains avec le sauvage...

 

Pour la prévention, il y était fortement recommandé de constituer des stocks d'antiviraux, de solutions désinfectantes, de masques respiratoires, de blouses, charlottes, chaussons jetables, lunettes, de salles blanches où isoler les malades éventuels, etc...

 

La France à commencé en 2010 à constituer ces stocks et à suivre ces recommandations, mais en 2013 sous le gouvernement Hollande, Marisol Touraine à commencé à réduire les ré-approvisionnements de ces éléments de prévention, sous prétexte du coût. Quelques centaines de millions d'Euros, à comparer aux dizaines de milliards que va coûter le Covid.

 

Dans le même temps, ET LA EST LA DEFAILLANCE LOGIQUE, sous prétexte d'une hypothétique menace internationale  on prolongeait à grands frais l'entretien de nos forces nucléaires stratégiques, missiles M51, bombes atomiques, avions de combat Rafale, Sous-marins nucléaires, porte-avions, ports militaires en France et à l'étranger (Djibouti, Abou Dhabi et six autres), des effectifs humains conséquents. (Pensez aux pauvres infirmières de nos hôpitaux exangues...). Tous ces moyens sont inefficaces dans les guerres "traditionnelles" actuelles, voyez la débacle de Barkane...

 

En 2017 M. Macron annonce une augmentation des efforts de défense, de 200 milliards sur 2019-2023 !!!

Partager cet article
Repost0
2 février 2020 7 02 /02 /février /2020 10:21
L'agriculture nouvelle est arrivée, années 1990 à nos jours, en Bocage Virois
Agriculture ? Non, Industrie agro-élémentaire !
 

Sur les dégâts de l'agriculture technichienne dans le Bocage dans les années 1990 à 2020 : Un cri de rage et un appel à la raison !

Et Merde à Déméter...

Nous avons vécu en Normandie sur trente ans une révolution insidieuse, discrète mais redoutable : nos randonnées en 1987 ont commencé dans un paysage de bocage encore généralisé dans la région de Vire, nous étions loin de Caen et de ses grandes cultures industrielles de céréales, lin, betterave sucrière, maïs, colza.

 

Dans le Bocage, on en était au traditionnel, l'élevage et la production laitière. Mais les crises du lait et la vache folle dans les années 1990 ont entraîné la mévente de ces productions, l'agriculture dans la main du syndicat agricole "qui vous savez" a évolué dans un sens regrettable pour l'environnement en général.

 

Au lieu de faire le choix de la qualité et du biologique pour sauver leur activité, la plupart des agriculteurs normands a suivi aveuglément les préconisations de ce syndicat, et on vu rapidement ses effets.

 

La politique de remembrement tout d'abord, les petits chemins adaptés à la circulation des troupeaux des chariots et des hommes sont devenus inadaptés à la circulation des (grosses) machines agricoles, et les surfaces cultivées, divisées de manière très pratique pour l'élevage, ont été déclarées trop petites pour ces même machines et les nouvelles productions.

 

C'était très bien d'avoir ses pâtures divisées en petits prés séparés par des talus et des haies, afin d'optimiser la broute des bêtes, ne pas gaspiller l'herbage par piétinement; les haies fournissaient du bois, du fourrage les étés secs, des petits fruits (mûres, cerises, griottes, prunelles, noisettes, sureau, pommiers, églantiers, c'est fou le nombre de préparations qu'on a fait avec ces modestes dons des haies du bocage, confitures de mures bien sur mais aussi gelées de pommes, clafoutis de cerises ou griottes, vin de sureau, confiture de cynorrhodon) pour notre consommation ou celle des oiseaux, de l'ombre ou un abri contre le vent selon la saison, tout un petit monde en équilibre.

Les pâtures elles étaient constituées d'une foultitude d'herbes sauvages et auto reproductibles qui fournissait une nourriture variée aux vaches, qui transformaient tout cela en un lait riche en matières grasses mais surtout en goût.

Les prairies étaient alors constituées (dans le bocage comme en Auvergne où j'ai pu le constater de près en batifolant avec Brigitte, comme dans le Jura où le batifolage était pratiqué avec Nadine, ne négligeons pas l'activité batifolage qui permet d'observer de près le tapis naturel sur lequel on batifole) de, excusez du peu :

 

brize, dactyle, fétuque, pâturin, plantain, bleuet, achillée, angélique, carotte sauvage, bardane, pâquerette, pissenlit, centaurée, chicorée, cirse, alpiste, œillet, cardère, doronic, euphraise, reine des prés, gaillet, gentiane, géraniums, épervière, berce, mille-feuille, knautie, scabieuse, lamier, gesse, ortie, fléole, marguerite, mauve, bugrane, potentille, primevère, oseille, sauge, pimprenelle, séneçon, brome, coronille, fumeterre, silène, bétoine, épiaire, tanaisie, trèfles, véronique, pensée, lupin, vulpin, agrostide, chiendent, aigremoine, linaire, matricaire, mouron, prêle,

 

soit une soixantaine de plantes, dont la variété allait de pair avec la variété d'insectes qui en vivait, il faut savoir que beaucoup d'insectes sont spécialisés, ils ne mangent, eux ou leur mue, ou ne pondent que sur LEUR plante de prédilection, surtout les papillons, ces fines gueules qui déserteront votre jardin si vous éliminez leur herbe nourricière !

 

toutes ces merveilleuses plantes qui ont inspiré les tapis persans, et fait rêver les poètes !

Les technichiens du syndicat agricole "qui vous savez" ont préconisé de remplacer tout ça par le "ray-grass", UNE  herbe unique originaire des grandes plaines de l'ouest américain, qui est le nom américain de l'ivraie, le chiendent cheux nous, de mauvaise réputation dans la Bible !

 

Adieu diversité biologique et richesse génétique, adieu les saveurs et les couleurs dans nos prairies et dans nos laits, fromages, assiettes en général, voici venu le temps de la pauvreté technichienne.

 

Comble de bêtise, il faut désherber d'abord, labourer, resemer cette herbe minable, ce qui coûte un bras pour un travail que Dame Nature faisait toute seule...

 

Après le remembrement, sont apparues de nouvelles productions, il faut

"nourrir la planète" qu'ils disent, nourrir la grande industrie Agro-Alimentaire en fait,

celle qui lamine les paysans; la merveilleuse diversité à laissé la place aux monocultures, maïs, maïs et encore maïs ici dans le bocage.

 

On voit "fleurir" si j'ose les champs oranges au printemps, copieusement arrosés de désherbant avant semis, ça permet de réduire les herbicides une fois en culture paraît il;

 

malgré cela la ronde infernale des pulvérisateurs de poisons est permanente en saison, on voit une recrudescence des cancers, leucémies, allergies, la disparition des oiseaux, des insectes, mais ceci n'a pas de lien prouvé avec cela n'est-ce pas ? Nous faisons de l'agri-bashing paraît-il !!!

Les chemins ont disparu pour beaucoup, ou ont été "recalibrés", bel euphémisme, avec eux les haies, donc les oiseaux, la campagne a été transformée en une immense usine à ciel ouvert, les fermes ont été remplacées par des usines où sont parquées les malheureuses bêtes encore élevées par ici !

 

C'est déprimant, d'ailleurs le taux de suicides chez les agriculteurs ne cesse de grimper ! Ils ont des dettes tout autour du ventre, il faut financer ces énormes machines, ces bâtiments spécialisés, pour le plus grand profit des banques et sociétés de distribution de matériels agricoles, qui prospèrent elles !

 

La pratique des foins a disparu, remplacée par les balles rondes, enveloppées de plastique, qui pourrissent dans les près sans être utilisées ou fournissent une herbe genre ensilage à moitié pourrie..

 

Ces pauvres vaches ont vu leur ration alimentaire se réduire à quelques ersatz malodorants, tourteaux venus d'outre atlantique, ensilage, nourritures industrielles, farines animales, tout un cocktail dont la composition échappe aux éleveurs mais leur sont fourni pour le plus grand profit des nourrisseurs, et qui conduit à la vache folle et à divers scandales alimentaires.

 

L'agriculture nouvelle et "scientifique" est arrivée ! J'attends les premiers suicides de vaches !

 

Le bocage n'est pas le seul, nos balades dans l'Aubrac nous ont montré que l'horreur agricole moderne sévissait aussi là bas, et la Bretagne crève chaque été sous les pestilences des algues vertes de tonnes d’ammoniac et de tonnes de lisiers, il n'y a bien que ça de vert dans ces pratiques agricoles ! Quand allons nous arrêter ces folies et revenir à de plus sages pratiques, respectueuses des êtres vivants, tous les êtres vivants, humains, mais aussi animaux d'élevage, oiseaux insectes et micro-faune ?

 

Nos randonnées sont maintenant devenues rares, et souvent sans intérêt. Qui a envie de marcher entre deux murs de maïs de 4 mètres de hauteur, copieusement arrosé de pesticides...?

 

Triste monde que celui promotionné par le syndicat agricole "qui vous savez".

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Bernard
  • : Voyages et photos mais pas que ! Coups de gueule parfois, questions existentielles, etc...
  • Contact

Recherche

Liens